«J'ai dit non。 IlssontallésesefourniruprèsdesEspagnols ...»

19
05月

Maraîcherdansle Lot-et-Garonne,ÉricForestierdénoncelespratiques de la distribution locale pour contraindre lesproducteursàbaisserleurs prix。

Rembourser。 欧帕斯。 Honnêtement,ÉricForestierne sait pas ce qu'il fera si laFrancecèdeàl'inguonctionde l'Europe。 «Il y aura sans douteunelevéedeboucliers,présume-t-il sans trop de peine。 Quoi qu'il en soit,ce seraunecaalamitédeplus pournotredépartement。 »Entender le Lot-et-Garonne,oùilfait pousser des tomates,des concombres et des auberginesenété,des choux,des navets et des blettes en hiver。 L'un des plus chauds de l'Hexagone。 L'un des plus en souffrance,également。 在yévoquedescentainesdedépôtsdebilan d'iciàlafin delnnéechezles agriculteurs。 «et dans mon coin,trois jeunes gars qui faisaient des fruits etdeslégumessesontsuicidésensix mois。 »

1982年,ÉricForestier,quarante-huit ans,n'estpaspasséentreles gouttesdestempêtesquise sont abattues sursafilièreethédépartement。 Au sens propre,倾注certaines。 Le coupdegrêlede1990,qui aravagé100%desarécolte。 L'orage de 1993,qui lui abouffétoutun hectare de fraises。 Etbiensûrelatempêtede1999,aprèslaquelleil a cru ne jamais se relever。 «Il faut s'imaginer ce que c'est que deseréveillerunmatin et de voir dix-sept ans detravailanéantis。 »

Autant de trous sansfondcreusésdanssatrésorerieetque l'autretempête,celledumarché,aadidéàforer。 Lancinante et chronique,elle a atteint son paroxysmecetteannée。 «Jamais on a vu les prix tomber aussi bas»,代表ÉricForestier。 Jusqu'àlasemainedernière,le kilo de courgettes neluiétaitpayéque15 centimes d'euro et celui des tomates que 45 centimes。 Soit en dessous deleurscoûtsdeproduction,lesquelss'élèventartricmentà30et 60 centimes d'euros le kilo。 «Entre maiendébutoût,j'aimangédel'agent tous les jours»,résume-t-il,accusant la grande distribution de profiter delaproximitédel'Espagne pour pressuriser lesproducteursfrançais。 «Là-bas,ils ne paient quasiment pas de charge salariales»,rappelle-t-il。 Moins chers,les produitsibériques富裕的danslarégion,se jouant des engagements pris quandlapéninsuleinintégrélemarchécommunity。 «Àl'époque,une clauseavaitétéignéepourque les producteurs espagnols ne vendent pas en France durant les mois d'été»,rappelleencoreÉricForestier。 L'accord serarompudèslapremièreannée。

Depuis,la concurrence n'a fait quecroître。 «关于baigne dedans en permanentnce。 Les grandes表面n'ontqu'àfaire100千足虫pour acheter des produitsmoinscoûteuxquelesnôtres...»Et elles ne s'en privent pas。 En contrat avec un hyper du coin,Éric,dûymetreun terme,voilàdeuxans。 «Nousnousétionsmisd'accord sur un prix de vente annuel du concombre,raconte-t-il。 Un jour,en pleine saison,ils ont voulu faire une quinzaine de promotion。 »C'est lui quiadûjjusterses tarifs。 «Lapremièreannée,je n'ai trop rien dit。 Maisladeuxième,ils ont fait trois quinzaines de promo dans l'année...»Éricsefâchealorset refuse de redescendre ses prix。 «IlssontalléssefourniruprèsdesEspagnols et nem'ontrappeléqu'unefois lapromotionpassée。 »

Aujourd'hui,Éricpratiquela vente directe,avecuncolrègue。 Desjournéesdequinze heures,quil'revegentàfaireune heure de route pour poser sa guitoune au bord d'une route,prèsduMont-de-Marsan。 Mais au moins peut-il vendre sescourgettesà1欧元le kilo。 Il n'aura,au final,touchéqu'uneseule aide affected d'êtrejugéeillégaleparlaCommissioneuropéenne。 «Elle m'aserviàinstallerune retenue d'eau,pourprévenirlessécheresses。 »Céétaitsen2002.Cettemêmeannée,acculéeparles dettes,l'exploitation d'Éricétaitplacéeenredressement。 Sescréancesneserontépuréesqu'en2012.D'icilà,不可思议的投资者。 Iladûsedéparerdeson独特的salariéetneparvientmêmeplusàdégagerpourlui-même700欧元de revenu par mois。 Alors vraiment,lui parler deconcurrencedéloyale...

M.-NB