Georges Marchais,dixansaprès

19
05月

Le 16 novembre 1997 disparaissait celui quifutsecrétairegénéralduPCFde1970à1994。Un hommage lui est rendu ce soir place du Colonel-Fabien,àParis。

1997年11月16日,

il ya dix ans,disparaissait Georges Marchais,qui fut vingt-quatre ans durant,de1970à1994,lesecrétairegénéralduPCF,avant de laisser laplaceàRobertHue。 Àcetteoccasion le le Particommunistedédidéd'honorerlamémoirehhommequi marquaprofondémentononhistoireàtraverstrois initiative quisedéroulentaujourd'huiet demain。 À11heures,ce matin,undépôtdegerbes aura lieu sur sa tombeenprésencedela famille et de Marie-George Buffet。 Le soir,àpartirde 18 h 30,uneréceptionauralieuausiègeduPCF,place du Colonel-Fabien,au cours de laquelle prendront la parole Marie-George Buffet et Jean Ristat。 Le lendemain,une plaqueseraapposéedansleclaéduPCFaucimetièreduPère-Lachaise,àParis。

Les dix ans de la mort de Georges Marchaisserontégalementmarquésparla diffusion d'unfilmtéléviséréaliséparYves Jeuland,déjàauteurdu documentaire Camarades,le 26 novembre sur France 5. Ce film se concentre sur leparcoursmédiatiquedel'ancien总理dirigeant du PCF,qui imprima incontestablement son empreinte surlesannéessoixante-dix et quatre-vingt。 PourévoquerGeorgesMarchais,nous croisons ici les关注singuliers de Jean Ristat et d'Yves Jeuland。 Deux问候inattendus surunenonalnalitédontl'histoire开始peut-être,dixansaprès,às'écrire。

LepoèteJeanRistat fut un proche de Georges Marchais。 Ilévoquerasamémoireaujourd'huiplace du Colonel-Fabien。 Entretien。

Vousavezététrèssrochede Georges Marchais。 评论l'avez-vous connu?

让·里斯塔特。 Je l'ai d'abordrencontréchezLouis Aragon qu'il voyait souvent et nos liens d'amitésesontououésaufil des ans。 Il y avait entre eux deuxuneompoundésetaaine,je di dii presque un lapportdepèreàfils。 Georges Marchais admirait l'oeuvre et aimait l'homme,c'est clair。

Aragon avait-il envie alors de transmettresonexpériencedusiècle,depuislaPremièreGuerremondiale,lesurréalisme,la naissance du Parti communiste,les rapports avec l'URSS,dans toute sa dimension intellectuelle?

让·里斯塔特。 Certainement,oui。 Ilévoquaitsouvent ce souci qu'il avait de la transmission。 Il disait volontiers que le Parti communiste n'avait pastoujoursétécequ'ilétaitdevenu。 Il ne se privait pas de faire remarquer combien,àsesébuts,ilpouvaitêtresectaire。 Ilparlaitmêmedespremiers bureaux politiques commederéunionsdegensprêtsàréglerleurscomptesàl'armeàfeudanslaforêtdeSénard。 Sansdouteplaçait-al alors en Georges Marchais de grands espoirs,danslacontinitédece quiavaitétéentreprispar waldeck Rochet et aussi,àdiverséégards,par Thorez。 C'étaitlaperspective de changements profonds du Parti communiste。

Parlons de vos支持人员avec Georges Marchais ......

让·里斯塔特。 Au fil des ansetaprèslamort d'Aragon,j'aieffectivementététrèsprothede lui。 Nous avons eu des rapports que je dirais presque familiaux。 Alors,évidemment,j'ai unecertaineidéedel'homme politique et public,mais aussi de l'hommeprivéquej'ai connu。 C'est pour cela du reste quej'aiacceptédefaire cette intervention place du Colonel-Fabien,parce que je crois qu'il faut corriger un peu sonimagemédiatiqueavecsescôtéspositifs,mais aussisescôtésnégatifs。 C'étaitunhommeextrêmementsensibleetdélicat。 Il n'avait pas cet aspect offensif,parfois un peu violent,qu'on luiconnaissaitàlatélé。 Jen'étaispastoujours d'accord,nous avions parfois desdiscussionselrées,sévères,mais jem'entendaistrèsbienavec lui。

Àlatéléilen rajoutait?

让·里斯塔特。 Je ne sais pas。 Il avait en tout cas une une conviction qu'il affirmait fortementfaceàdesadversaires qui ne lui faisaient pas de cadeaux。 Mais,au fond,c'étaitplutôtbiencecôtécoupde poing。 Aujourd'hui,tout le mondefaitplutôtlegros dos et le ventre mou。 Reste quece'étaitpaslemêmehommedans le quotidien。 Même体格。 Àlatélé,儿子面貌étaitdurci,marqué。 C'estmêmetrèscurieux评论l'图像pouvait accentuercecôtésendmmentbrutal,jusqu'àlacaricature。 Encore une fois,l'homme que j'aiconnun'étaitpascelui dont on parleengénéral。 在阿拉贡的时刻,我们将为您提供更好的服务。在这里,我们将为您提供有用的服务,一站式服务,一站式服务,一项服务。

C'étaitunhomme qui lisait des romans,delapoésie?

让·里斯塔特。 哦,简单的未选择提议:j'ai le souvenir d'un anniversaire pour lequel je voulais trouver un livre qui pourrait l'intéresser。 Ce fut les Bijoux indiscrets,de Diderot,dans unebelleédition,et cela l'avaitinfinimentréjoui。 Ilétaitbienplus subtil et curieux intellectuellement que tout ce que l'on pu dire。

Au plan politique avait-il vraimentlavolontédes'affranchirdumodèlesoviétique?

让·里斯塔特。 OUI。 Ilétaitd'une

extrêmesévéritéàl'égarddesSaviétiquesetil partageait ce point de vue avec Aragon。 Leproplèmedecetteépoque,c'est que la diplomatie du Parti communiste sur cesquestionsétaitnommentsecrète。 Les讨论,解决avec legrandfrèreétaientcachées。 Il y avait aussi les questions des rapports avec les intellectuelsqui''étaientpastrèssimples。 Mais je pensequ'enmêmetempsil y avait un souci,sans doute maladroit etmalréalisé,mais un vrai souci de rapprochement avec les artistes etlescréateurs。 Je n'ai pas le sentiment que ce souci sesoitaffirmécomme on aurait pu le souhaiter dans lesannéesquiont suivi。 C'est une grande question et unvraiproblèmeàmesyeux。 Lorsque Aragon offre la Joconde de Duchamp au PartietàGeorges,c'est l'illustration du pari qu'il avait faitavecAndréBretonqu'un jour les dirigeants du Parti communiste,dans leurs discours,nommeraient RimbaudetLautréamont。

EntretienréaliséparMaurice Ulrich