Macronéçoit,mais la confusion demeure careant sa politique

19
05月

Tandis que la droite votaitauSénatlaréformedela SNCF voulue par Emmanuel Macron,seulementtroisFrançaissurdixconsidéraientquela politique conduite parlaprésidentdelaRépubliqueestjuste quand 37%sont d'un avis contraire。 Enmêmetempsqu'ils approuvent la politique du gouvernement,les principaux dirigeants de LRcherchentàsedifférencierparles mots auniveaueuropéen。

Selon un sondageBVAhameusécemercredi 6 juin,seulementtroisFrançaissurdixconsidèrentquela Politique导弹标准Emmanuel Macron est«juste»tandis que 37%sont d'un avis contraire。 Ilsétaientlemêmenombreàdonnerlesmêmesréponsespolustantla politique conduiteparFrançoisHollandeen 2013,unaprès儿子arrivéeàl'Elysée。 55%des 1018personnesondéesparBVA - pour le journal en ligne la Tribune selonlaméthodedesquotas - pensent que Macron et legouvernementdirigéparEdouard Philippe ne font«pas assez»pour venir en aide auxplusdémunistanisque 11%sont d'un avais对比。 Mais tout n'est pas clair pour autant danslatêtedesondondésdont59%disent qu'il ya«trop d'aides sociales en France»tandis que 39%sont d'un avis contraire。

Le parti de Macron,la droite,l'extrêmedroite,et tous les porte-voix des exploiteurs tirent parti de cette confusion pour embrouillerlaréflexiondesFrançaisquiaspirentmajoritairementàplusde justice。 Celas'estvérifiéaumoment du vote majoritairedesénateursenfaveur de projet de loi voulu par Emmanuel Macron et son gouvernement pour casserlacohésiondel'entreprise publique et livrer ses secteurs les plus rentablesauprivé。 Avec 240 voix pourlaéforme,lessénateursdedroiteontadhéréauprojet du gouvernement tandis que les 85 voix contre se trouvent au groupe socialiste et au groupe Communiste,Républicain,Citoyen etEcologisteàmajoritécommuniste。

Laurent Wauquiez voulait que la droite votecetteréforme

Bruno Retailleau,présidentdugroupe LRauSénat,doncvotécetteloi comme l'avait fait avant lui Christian Jacob,présidentdugroupeLRàl'Assembléeationationale; leur seulargumentéminla mise en concurrence avecleprivéquinint'intéressequ'auxlignes les plus rentables。 Lors duvoteàl'Assembléenationale,Damien Abad,députéLRde l'Ain,avaitdéclaréàl'AFPque«quanduneréforme,mêmenigmentinsuffisante va dans le bon sens,on la votedans'intérêtsdupays» 。 Il avait pris soin d'ajouter que Laurent Wauquiez,qui n'estplusdéputédepuisqu'ilprésidelagranderégionRhône-Alpes-Auvergne,avait«beaucouppousséence sens»。

Mieux valait avoir connaissance de ces informations,hier,au moment de lire dans le Figaro du jour,unetribuneignéedeLaurent Wauquiez,Christian Jacob,Bruno Retailleau,et Franck Proust deladélégationLRau PPE,le principal groupedesdéputésdedroite auParlementeuropéen。 «Soit l'Europeprotégera,soitelledisparaîtra»,dit le titre de l'article。 Mais letexteinignédeces quatre dirigeants du principal pari de ladroiten'évoqueàauucunmoment les politiques de dumping social,fiscal et environnemental qui font perdre desemploisàlaFrance,augmententsondéficitcommercialet tirent les salaires vers le bas dans L'Hexagone的。 Ils解散了«Protégeonsd'abordnosfrontières»,汽车«lorsque deux million d'd'trangers entrentillégalementdansl'espace Schengen en deux ans,c'est une faillite collective»。

Dans cette tribune,ils mettent en exergue une seule citation:«on ne peut pas ne jamais tenir compte des peuples»。 Ilssrécisentqu'elleest deWolfgangSchäuble,l'ancien ministre allemand des Finances quianuséetabusédesa position pour imposerdesannéesdemisèreaupeuple grec。 Si elle fait mine de regretter que«l'Europeaabiququéjusqu'àdesétournerd'uneboneariténécessairegrâceàlapréférencecommunautaire»,la bande des quatre deLRn'évoquenileCETAnégociéentrel'Europe et le Canada ,ni l'nt en en cours de finalization avec les pays du Mercosur,nilanégociationavel'Australie et laNouvelleZélandealorsque l'agricultureuropuréchaseanfiefidédocandéchancedecesnégociationsaupoint de remettre en causelasouverainetéalimentairede l'UE,globalementdéficitairepource qui est de son alimentation,mêmesice n'est pas encore le cas pour la France。

Le seuildepauvretéselonEric Le Boucher

Cette tribune exprime en creux la crainte de quatre dirigeants de droite de voirleursélecteursrevourl'extrêmedroitelors du prochainscrutineuropéenenmai 2019. C'est aussi dans le but de conseiller cette droite que le journaliste Eric LeBoucherrédigeaitune tribune ahurissante dans les Echos du vendredi 1er juin pour,disait-il,combattre les«thèsesanti-migratoires»de l'extrêmedroiteet les«thèmesantimondialisationdu populisme d'extrêmegtche»。 Et Le Boucher de donner l'explication suivante aux politiciens de droite,comme aux partisans de Macron,qu'ilacôtoyéen2007-2008 au sein d la Commission Attali mise en place per Sarkozy:

«Lecapitalismelibéralchumpétérienesttrèsinégalitaireetil fait des perdants par par million(...)L'éiteitecroit avoir fait du bon travail etlesmécontentsnesont que des«mal-informés»。 Laplanèteness'est jamais aussibienportée:des milliards d'emploisontétécréésparla mondialisation,lapauvretéextrême(vivre avec moins de 1,90 dollar par jour),est en train d'êtrevaincue...»et le reste danslemême风格。

D'oùceconseil de Le Boucher aux«élites»:«Il est temps derepenserentièrementlesréponsesaupopulisme pour les rendreautrementcrédibles。 Lahardéestque lesbonnesréponsesrelèvend'un«multilatéralismefort»comme ledittrèsjustementEmmanuel Macron ...»。 Sauf queceultilatéralisme»restefondésurle dumping social,financial et environnemental tant au sein de l'Unioneuropéennequedans les relations de l'Europe avec le reste du monde。 Et,contrairementàcequesugigèreEricLe Boucher,il ne suffit pas d'avoir 1,91美元par jour pour sortir delapauvretéquandon reste pauvre avec moins de 1,90 dollar par jour。

GérardLePuill