ÀAubagne,l'audace politique en pole position

19
05月

Daniel Fontaine(PCF),qui,avecsapopicipalité,misenœuvrelagratuitédestransports,entrevoitsaéélectionafédepouvoirélargircetteratratéàd'autresdomaines。

欧巴涅, 相应的区域。 «Souriez,vousêtesàAubagne。 »Un peu partout dans le centre de lavilleprovençalede45 000居民,在peut lire cette邀请。 Pourquoi faut-il donc sourire lorsqu'on vient ouvitàAubagne? La question que nous posons fait ... sourire le maire(depuis 2001),Daniel Fontaine(PCF)。 «Parce que nous pensons avoir la chance d'êtreicidans une ville qui est aussi un village,dans lequel les habitants sont assez satisfaits de leur vie。 Par ce que nous pensons que le monde n'est pas toujours aussi gris qu'on le dit et que le sourire suscite le sourire。 En tout cas,personnen'atrouvél'idéesaugrenue。 C'est qu'il doit donc y avoir quelque选择了。 »

Ce soir-là,dans sonbureauàl'hôteldeville,Daniel Fontaine pourrait avoir une autre raison de sourire,mêmes'ils'en garde bien。 Lesondagepubliéfinjanvier par lequotidienrégionallaMarseillaisecréditaitsaliste«Arc-en-ciel»(qui recondulamajoritésortananélueen2008,avec des membres du Modem local)de 46%des intentions de vote,contre 19%à la liste UMP,18%au FN et 17%àl'UDI,et le donnait gagnant au second tour。 Lorsdesélectionsprésidentielles,Nicolas Sarkozy l'avaitcenortéurla ville avec 51,41%des voix。 C'est dire si Aubagne n'est pas un inexpugnable«bastion rouge»... Ladroiterêve,depuis des lustres,de«prendre»lacinquièmevilledudépartement。 Divisée,cetteannée,entre l'UMP et l'UDI,elle aannoncésesretrouvailles du second tour pour un objectif:«Tourner la page de quarante-neufannéesdecommunisme。 »

“Nous ressentons un aconc la politique que nous menons”,丹尼尔方丹说。 Une politique qui se veut celle des«audaces»。 L'échodel'exérienceconclutetede la miseenœuvredelaratratédesdes transportsamentmentépassélesfrontièresdela communeetmêmecelesdadépartement。 «Lagratuité,nous souhaitons d'ailleurs l'étendreàd'autresdomaines:la culture,les piscines»,ajoutel'édile。

Comme dans l'ensemblededépartement,cetteélectionmunicipalepourrait aussi se transformerenréférendumcontrelamétropolevotéeparle Parlement,malgrél'refeedde 109 des 119 maires des Bouches-du-Rhône。 «关于ne peut accepter l'oukase delamétropole,répèteDanielFontaine。 C'est une bataille que nous menons pour la survie denoscollectivités。 Mais nous sommes aussi une force de propositions pour faire autrement,pour engagerdescoopérations。 »C'est aussi cela qui se jouera dimanche prochain。

Christophe Deroubaix