Le ras-le-bol desSAMUhéliportés

19
05月

格雷夫。 国家自然灾害委员会的观点和观点。

Les pilotes d'hélicoptèressocranceles mission du dunce du SAMu,du secours en montagne et de la veille du feu se mobilisentpourdénoncerleurscondition de travail etderémunération。 Les syndicats CGT transports et le SNPL(Syndicat national des pilotes de ligne)se unentprêtsàunmouvementdegrèvenationalale«s'il n'y a pas d'ouverturedenégociationsdanslesjoursàvenir»。 Dans le cas contraire«unpréavisserad'posélundi,notamment dans les SAMU de Marseille,Toulouse ou Nice»,explique Raymond Besco pour la CGT。

La situation estleésésatdel'échecdetrèslonguesnégociationsquisemblaant pourtant avoir abouti en 2003 avec la signature d'un accord de branche。 Cedernierprévoyaitundplanification des heures de travail des pilotes ainsi quelacémunérationdesheuresupplémentairesetdeséquiresd'urgence。 Cependantledédéd'd'ad'permettantàl'inspection du travail de sanctionner les abus n'ajamaisétépubliémalgrél'insistancedes syndicats。 Sans l'application de l'accord,les conditions de travail sesonttrèsvitedégradéesalorsque les SAMU et les entreprises delafilièrejouissentd'un sentiment d'impunité。 L'inspection du travailamêmerédigéunrapport que le gouvernement s'esttoujoursrefuséàrendrepublic。 Il recense notamment les entreprises fautives et les risques qu'elles fontcouriràleursemployésenmaintenant le personnel en sous-effectif de 50%。 Les revendicationsportentégalementurla revalorisation des salaires des pilotes。 Ceux-ciréclamentuneharmonulation avecleurscollègueseuropéensetdelaSécuritécivilequi touchent en moyenne 1 000欧元de plus par mois。 Cesdifférentesdemandessontrestéeslettremortaeuprèsdesharedérentsgouvernementsdepuis 2004 et conduisentaujourd'huiàunesituationinéditepuisquec'estlapremièrefoisqu'un tel mouvement touche l'activité。

Xavier Lalu