Les maires PCF montent au front sur le Grand Paris

19
05月

Une quarantaine de maires PCFoufarentésd'Île-de-France ou leurs adjoints sesontéunis,hier,aveclavolontédeporter dansledébatpublicune autre voix sur l'avenir de leurs territoires。

Grande absente de la campagne des municipales,lacréationdelamétropoleparenepourtant au premier chef les population。 C'est pour porter ses enjeux sur la place publique que les maires communistesetfarentésd'Île-de-France,réunispourune quarantaine d'entre eux ou leurs adjoints,hier,ausiègenationaldu PCF,ontdécidéd'unir leurs voix。 «Au vu desenjeuxénormesquise profilent,la force de maires communistes unis sera unatoutconsidéablepourque la population puisse se faire entender et se faire respecter et ne pas laisserunemétropoleautoritairemettreenœuvrel'austéritécontreles services publics locaux »,国民党PCF,Pierre Laurent,灵魂乐队。

Pourleprésidentdel'Association nationaledeséluscommunistesetrépublicains(Anecr),le maire de Champigny-sur-Marne(Val-de-Marne),Dominique Adenot,la campagne ne doit«pas faire l'impasse»sur les questions soulevéesparlamétropoleaumotif que celles-ciaparaîtraientropabstraitesouéloignéesdescitoyens。 Et de donner des例如«concrets pour les gens:les77crèchesdépartementalesdansle Val-de-Marne,que deviennent-elles? »s'interroge-t-il。 En plus defairedisparaîtredesintercommunalitités,lamétropolepourraiteneffetentraînerlasuppress desconseilsgénérauxdela petite couronne autour de la capitale(Hauts-de-Seine,Seine-Saint-Denis,Val-de-Marne)。 «L'objectif est de supprimer 30 000 emplois publicsutilesàlavie de tous les jours dans lesprochainesannéesgrâceàlamétropole»,poursuit Dominique Adenot。

Pour Patrick Douet,maire de Bonneuil-sur-Marne(Val-de-Marne),laquestiondémocratiqueestun point sensible dans la campagne。 «Les genssontréactifsàl'idéederéférendums»,indique-t-il,adhérantàlaproposition de faire des communes des«tribunes»des exigences citoyennes。 Et de martelerenpréalablelapremièred'entreelles:«une consult populaire»。

«Danscetteélection,lelienàl'agglomérationsepose au traversdeléalisationscounrètespourles habitants,confie le maire de Saint-Denis(Seine-Saint-Denis),Didier Paillard。 Lesmédiathèquesframbantneuves,l'arrivéede25 000emploisupplémentairesenquinze ans,dont une partie des habitants starts profiter»。 Pour lui,«plus on recentralise,moins les citoyens etleursélusontles moyens de peser»。 定义de l'«efficacité»,DidierPaillarrdétorque:«Qui construit le plus de logements sociaux? C'est l'agglomérationdePlaine Commune。 Nous avons besoin d'unpouvoirpartagéentreleséluslocauxet l'État,pas d'une instancetechnocratiqueindifférenteausort des population modestes et moyennes。 »

SébastienCrépel